Make a wish

Si vous aviez l’habitude de me lire sur mon précédent blog, vous n’êtes pas sans savoir que je publiais mes résolutions pour la nouvelle année chaque premier janvier. Je l’ai fait pendant quatre ans et je me suis longuement demandée si je devais refaire pareil cette année ou non.

Mais dans « nouveau blog » il y a « nouveau » alors cette année je change tout ! Pas de rétrospective (enfin une toute petite, histoire de faire le point niveau ressenti et partir sur de nouvelles bases), pas de résolution, pas de conseil de comment mieux réussir à tenir ses objectifs. Cette fois-ci, j’ai seulement envie de blablater un peu pour commencer cette nouvelle année (qui ne contient d’ailleurs que des chiffres paires, mon moi remplie de TOCs est ravie).

Il y en a qui dise que l’année 2020 a été l’une des plus dures de leur vie, mais pour moi elle a été plutôt douce. Je suis casanière, j’avais de nouveaux projets en cours et une vie comblée. Le travail était compliqué, éprouvant mais gérable. Certes, il y avait l’angoisse des premiers temps du COVID – l’ignorance de la maladie, l’incompréhension de certaines décisions, le sentiment de solitude face à tout ça. Mais je gérais.
Puis 2021 est arrivée. Et j’ai pris une claque.
Je me suis renfermée, noyée dans mes angoisses. Tout ce sur quoi j’avais une prise en 2020 a lâché brusquement en 2021. Je n’avais plus de goût à rien, essentiellement au niveau créatif. Mon émerveillement s’est mis en pause, mes mains ne voulaient plus ni dessiner, ni écrire. Je me laissais grignoter par le monde extérieur, me nourrissait de toute la négativité qui m’entourait. Ce n’était pas une dépression ou un burn-out, ça y ressemblait mais je connais assez la maladie pour savoir que c’était autre chose. La partie de mon cerveau qui me sert habituellement d’échappatoire a simplement cessé de fonctionner.
Et puis j’ai fini par me relever, doucement. J’ai commencé par reprendre confiance en moi, oser de nouvelles choses. Penser à moi aussi, ce que je faisais bien trop peu. J’ai mis de côté certaines obsessions, en ai transformé d’autres en schéma positif. J’ai été beaucoup aidée aussi.
Heureusement, la pente est à nouveau douce depuis presque la moitié de l’année maintenant, je respire à nouveau et je vais très bien. Cette année 2021 m’a apporté une réflexion toute nouvelle, une façon de penser que j’espère novatrice dans mon cas.
En commençant par : ne pas prendre de résolutions. Pas de « je vais faire du yoga tous les matins » ou de « je m’inquiéterais moins que l’année précédente ».

Cette année, je fonctionne aux mantras : « ce qui doit arriver, arrivera » / « s’inquiéter c’est souffrir deux fois » / « serendipité ».

Cette année, je me laisse porter. Vraiment. Je prends ce qu’il y a à prendre, je laisse mon destin se dérouler et me présenter les jolies choses (oui cette année je suis positive, donc les choses seront jolies, ce que j’en retiendrais du moins) qui m’attendent. C’est quelque chose que j’ai principalement appris sur ma planche de skate cette année : se laisser glisser sans trop réfléchir.
Maintenant que j’ai retrouvé ma créativité, je la laisse aussi s’exprimer de toutes les façons possibles.

Cette année, ma vie sera douce parce que c’est ce en quoi je crois.

Je vous souhaite une douce année également, en espérant vous retrouver plus régulièrement par ici. Soyez vous-mêmes et aimez aussi fort que vous le pouvez.

PS : en écrivant cet article, je suis tombée sur une citation parfaite pour illustrer ma future année 2022 :

Trust your journey
No matter how many detours we take or delays we encounter,
We will always be led back to where we’re meant to be.

Ce qui signifie pour les non anglophones :
Crois en ton chemin
Peu importe le nombre de détours que nous prenons ou de retards que nous rencontrons,
Nous serons toujours ramenés là où nous sommes censés être.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s